© Valeria Bertolotto
© Ludovic Chauzaud

VALERIA BERTOLOTTO & ALINE PAPIN (CH)

Autofèdre

Entrée et sortie possible en continu

  • 11h
  • A Non-French-speaking friendly
  • E Recommandé aux malvoyant·e·s
  • G Boucle magnétique

Conception et jeu: Valeria Bertolotto et Aline Papin. Musique: Stéphane Vecchione. Vidéo: Nicolas Zlatoff. Lumières: Aurélien Cibrario. Avec des textes de: Virgile, Homère, Roland Barthes, Philippe Sollers, Sarah Kane, Christa Wolf, Stig Dagerman et Edouard Levé. Administration: Stéphane Frein. Production: Compagnie J14. Soutiens: Fonds Migros Rési, Loterie Romande, Caves de Courten. Autofèdre est, à l’origine, la conclusion d’un projet de recherche qui s’est déroulé, en trois parties, durant la saison 2015–16 entre l’Arsenic et le Théâtre Les Halles (TLH) à Sierre.

 

En avant-scène, face au public, une femme attend sur un lit. En arrière-plan, projeté en grand format, le plan-séquence d’une femme face à la mer. Dans l’ombre, en fond de scène, on devine une troisième femme, assise. Ces trois femmes déclinent l’attente sur divers niveaux d’un seul et même tableau qui évolue imperceptiblement au fil des heures. À cela s’ajoute une bande sonore jouée en live, ainsi que des mots (ceux de Racine, des interprètes ?) qui apparaissent çà et là sur l’écran. Fruit d’une réflexion sur l’espace et la temporalité de la tragédie classique, cette installation performative se vit comme une traversée, en temps réel, d’une dernière journée. Un espace-temps dans lequel le spectateur peut projeter ses propres attentes, désirs et fantasmes…

  • 11h
  • A Non-French-speaking friendly
  • E Recommandé aux malvoyant·e·s
  • G Boucle magnétique