© Julie Monot

JULIE MONOT (CH)

Green Room

Exposition

  • A Non-French-speaking friendly
  • F Recommandé aux malentendant·e·s

JEU 17 JAN Vernissage et performances

Il est difficile de tracer l’origine de Green Room, un lieu qui, dans le monde du théâtre anglo-saxon traditionnel, est une forme de loge pour les artistes, un lieu d’attente avant l’entrée en scène. Si le Salón Verde du Teatro Real de Madrid est principalement vert, ceci n’est pas toujours vrai de son équivalent contemporain, qui ne garde souvent de la couleur que le nom. C’est cet espace, entre privé et public, que la plasticienne Julie Monot décide de convoquer durant une exposition qui prendra vie durant une performance de 4 heures le soir du vernissage, le 17 Janvier 2019. Plus de quinze sculptures anthropomorphiques ont été créées à cette occasion et seront activées durant la semaine suivante, sans être annoncées, produisant ainsi des chevauchements inattendus avec le quotidien de l’Arsenic et programme régulier.

De janvier à septembre 2019, l’Arsenic accueille régulièrement des expositions de plasticiens concernés par la relation entre la performance et l’espace domestique. Durant ce projet, proposé par Elise Lammer pour Alpina Huus, les artistes sont invités à travailler dans diverses salles de l’Arsenic, défiant ainsi les notions d’espace d’exposition blanc et de boite noire théâtrale.

  • A Non-French-speaking friendly
  • F Recommandé aux malentendant·e·s