© David Gagnebin-de Bons

JOËL MAILLARD (CH)

Imposture posthume

Fran. / Eng. sub.

  • 90’
  • G Boucle magnétique
  • D Garderie: dim 31 mars

Écriture, mise en scène, jeu: Joël Maillard. Coopération artistique: Nicole Genovese. Regards: Joëlle Fontannaz. Scénographie: Christian Bovey. Lumière, direction technique: Gaël Chapuis. Création sonore : Louis Jucker et Charlie Bernath. Vidéo: Daniel Cousido. Photographies: David Gagnebin-de Bons. Production, administration, communication: Jeanne Quattropani. Diffusion et accompagnement: Infilignes – Delphine Prouteau. Coproduction: Arsenic – Centre d’art scénique contemporain, Lausanne, Théâtre Saint-Gervais, Genève, Le Phénix, Scène nationale de Valenciennes. Avec le soutien de la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon – Centre national des écritures du spectacle, et de Théâtre Ouvert – Centre national des dramaturgies contemporaines. Soutiens: Ville de Lausanne, Canton de Vaud, Loterie Romande, Pro Helvetia, Fondation Leenaards, Pour-cent culturel Migros, SSA - bourse pour les compositeurs de musique de scène.

Dans un futur plus ou moins lointain, l’humanité est repartie sur de nouvelles bases suite à un effondrement numérique global effaçant toute trace du 21e siècle. La découverte d’un manuscrit ancien, rédigé autour de 2099 par Joël Maillard, va permettre de réanimer cette mémoire perdue grâce aux expérimentations de la médecine régénérative. Pour cette nouvelle création, Joël Maillard, technophile contrarié, lance des ponts temporels entre une jeunesse possible et sa vieillesse fantasmée, entre l’enfance de l’humanité et sa phase cyber-rêvée, nimbant le tout dans un lavis archéologique, humoristique et vertigineux.

Spectacle en français / English subtitle

  • 90’
  • G Boucle magnétique
  • D Garderie: dim 31 mars