Les Urbaines

Festival - Entrée libre

  • A Non-French-speaking friendly

Instantané des nouvelles esthétiques des arts contemporains, prise de risque sans contrainte de genres, thématiques ou courants artistiques : Les Urbaines sont de retour. Le festival, terrain de découverte entièrement gratuit pour le public et laboratoire pour les artistes émergents, présente cette année plus de quarante projets dans une géographie renouvelée (Arsenic, Théâtre Sévelin 36, Espace Arlaud, Bourg, Romandie et lieux inédits).

 

VENDREDI

 

LES PANTHÈRES NÉBULEUSES (FR)

Pièce 20:00-21:00
Avec DODOLLYWOOD, Les Panthères Nébuleuses invitent à la rencontre d’une équipe de foot pas comme les autres: léthargique et sans ambition. Sur le plateau, on paresse, on raconte ses rêves, on fume la chicha. Seul problème pour ces pros du chill: une coach en entreprise qui explique com­ment devenir milliardaire. Pour y faire face, un rite de désen­sorcellement du capitalisme s’organise… Une drôle de per­formance qui tacle l’impératif de rentabilité de notre système économique libéral.

 

ALEX BACZYNSKI-JENKINS (UK/PL) 

Us Swerve 

Performance longue durée 21:00-24:00

Dans un environnement minimal, Alex Baczynski­-Jenkins met en scène une constellation de performeurs en rollers qui tournoient pendant des heures en récitant et en recompo­sant des extraits de poésie ayant trait au désir. Les différents écrits repris de façon polyphonique par les patineurs cir­culent dans l’espace et sont inlassablement modifiés par la direction de leurs mouvements et leurs affects. Une mobilité douce qui instaure un dialogue langoureux entre attirance et répétition.

 

TYPHONIAN HIGHLIFE (US)

Concert 21:15-22:00

Typhonian Highlife est l’un des nombreux alias du musicien Spencer Clark. Sous ce nom, il façonne un écosystème dé­routant qui relève de la mythologie fantasmée et de l’antici­pation romantique, créant un style inspiré de l’heroic fan­tasy qu’il nomme « Demon Classical Aquatic Fusion ». Fort d’une présence scénique insensée, drôle et virtuose, il per­forme sur ses deux synthétiseurs la bande­-son parfaite pour s’immerger dans un long voyage psychédélique entre visions érotiques d’une peinture d’HR Giger et rituel magique pour invoquer Cthulhu.

 

JEREMY NEDD (CH/US) 

Communal Solo 

Performance 21:15-22:15

Parti de l’expérience du deuil, de la célébration et de la pro­testation — trois situations donnant naissance au rassem­blement —, le chorégraphe performeur américano­helvétique Jeremy Nedd invite à une expérience collective avec son projet au nom oxymorique Communal Solo. Convoquant en toile de fond des images qui renvoient aux violences récur­rentes envers la communauté afro-américaine aux Etats­-Unis, Nedd contrebalance la gravité de la thématique avec sa présence aussi chaleureuse que décontractée, accom­pagnée d’une ambiance festive et d’une playlist efficace. Un acte ouvert et constructif, aujourd’hui nécessaire.

 

JOHANNES DULLIN (CH/D)

The best piece of this season 

Pièce 21:15-22:15

Lumière de service, zéro décor, un individu sur scène (à la fois auteur, acteur et lui­-même): Johannes Dullin se donne une nuit pour écrire la meilleure pièce de la saison. Dans un va­-et­-vient jubilatoire entre le moment de l’écriture et le « ici et maintenant » de la performance, Dullin nous fait voyager des deux cotés de la création théâtrale avec force persuasion. Un succès forcément inégalé qui nous mène aux confins du cosmos.

 

MARC PHILIPP GABRIEL & MAIJA KARHUNEN (DE/FI) 

AJIMA

Performance 22:30-23:45

Marc Philipp Gabriel et Maija Karhunen ont étudié ensemble la chorégraphie à Berlin. Le personnage qu’ils créent dans AJIMA, performance où se côtoient tutoriel bien-être, freak­-show cosmique et art divinatoire, se joue de nos projections fondées sur l’apparence physique et une identité supposée. Un rituel collectif déconcertant et fascinant.

 

POUSSY DRAAMA (FR)

Conversation en cercle autour du self-­help avec Poussy DRAAMA

Conférence-performance 22:30-23:45

Poussy DRAAMA, artiste performeuse, crée en 2015 le per­sonnage truculent du DocteurE Duchesne, une alter­gynéco­logue itinérante qui officie dans un ancien camion de pom­pier, le « TransUtérus Cruising Agency ». Réalisant l’étendue des questions relatives à la gynécologie et à la santé sexuelle des femmes, ainsi que des personnes trans et non binaires, elle se tourne vers une pratique artistique désormais plus proche du self­-help que de la performance. En version confé­rence ou workshop, une occasion ouverte à toutes les sub­jectivités d’apprendre et partager, sans jugement ni discri­mination.

 

GEO WYETH (US) 

Juice CrosxxxSing

Performance 00:00-01:00

Dans Juice CrosxxxSing, l’artiste multidisciplinaire Geo Wyeth, dont le travail comprend la musique, la performance, l’installation et la vidéo, incarne deux personnages énigma­tiques: le « Lost Tourist » et le « Crossing Guard » qui franchissent les obstacles, fusionnant dans les basses. Des voix d’enfants se répandent dans une black box. La météo hollan­daise exige des vêtements de pluie. Une cible devient un panneau stop.

  • A Non-French-speaking friendly