©Marco Berrettini
©Elisa Murcia Artengo
©Marco Berrettini

MARCO BERRETTINI (CH)

My Soul Is My Visa

  • 80
  • A Non-French-speaking friendly
  • G Boucle magnétique

Idée et chorégraphie: Marco Berrettini. Interprètes: Nathalie Broizat, Sébastien Chatellier, Ruth Childs, Caroline Breton, Samuel Pajand. Musiques jouées en live : Satie, Chopin, Frahm, Monk, Gurdjeff, Portishead, Johnson, Nina Simone et d’autres. Scénographie et lumière : Bruno Faucher. Costumes : Olivier Mulin. Production : *Melk Prod./Tanzplantation. Coproduction : ICI-CCN de Montpellier, Pôle Sud-CDCN à Strasbourg, Arsenic – Centre d’art scénique contemporain, Charleroi Danse, Centre chorégraphique de Wallonie-Bruxelles. Soutiens : Ville de Genève, Loterie Romande, Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture, Stanley Thomas Johnson Foundation, Fondation Ernst Göhner, Fondation suisse des artistes interprète. Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France – ministère de la Culture et de la Communication. Résidence : Théâtre les Halles, Sierre.

Tout bouge, tout vibre; rien n’est au repos. Dans cette nouvelle création, Marco Berrettini réunit cinq interprètes charismatiques et un piano pour les faire vibrer individuellement et ensemble – comme un organisme vivant – dans une chorégraphie aux enjeux métaphysiques. Il y poursuit également une recherche formelle: la possibilité de s’exprimer à travers des mouvements abstraits et répétitifs, tout en transmettant une réelle présence, une individualité sur scène. Marco Berrettini aborde le spectacle de manière holistique: Comment des éléments comme la musique, la voix et le mouvement interagissent? Quelles histoires nous racontent-ils? Comment font-ils vibrer notre corps ou partie du corps? Avec My Soul Is My Visa, le chorégraphe ex-champion d’Allemagne de danse disco met à l’épreuve ces questions au sein d’un univers humoristique et décalé qui lui est propre.

Marco Berrettini (1963) est un danseur et chorégraphe italien né à Aschaffenburg.
 Son intérêt pour la danse commence en discothèque. En 1978, il gagne le championnat allemand de danse Disco. Il étudie à la London School of Contemporary Dance, puis à la Folkwang Universität der Künste à Essen, sous la direction de Hans Züllig et Pina Bausch. Il monte ensuite sa propre compagnie, Tanzplantation – future *MELK PROD –, à Wiesbaden. Il étudie en parallèle l’ethnologie européenne, anthropologie culturelle et les sciences théâtrales à l’Université de Francfort.
 Depuis, Marco Berrettini a produit une trentaine de spectacles. 
Son activité s’étend de la performance dans un musée à la collaboration avec des réalisateurs de films, de l’installation avec des plasticiens au dîner avec des gens célèbres qui ne le connaissent pas.

  • 80
  • A Non-French-speaking friendly
  • G Boucle magnétique