©Sébastien Monachon
©Sébastien Monachon
©Sébastien Monachon

Mélina Martin (CH)

Opα

  • 60’
  • D Garderie: dim 22 avril, dim 22 avril

Conception et interprétation : Mélina Martin. Collaboration artistique : Jean-Daniel Piguet. Regards extérieurs : Myrto Procopiou et Anna Lemonaki. Création lumière et régie générale : Leo Garcia. Administration : Marsali Kälin. Soutiens : Arsenic – Centre d’art scénique contemporain, Concours PREMIO, Pour-cent culturel Migros, Association gréco-suisse Jean-Gabriel Eynard.

Elle dit: «Je suis la plus belle femme du monde.» Les écrits sur la figure d’Hélène de Troie au cours des millénaires lui confèrent un caractère ambigu, son histoire est parfois obscure, parfois contradictoire, mais une chose est sûre: Hélène est belle. C’est sa beauté qui subsiste à travers les siècles, cette même beauté qui a rendu les Grecs fous d’elle, cette beauté qui a déclenché la guerre… Pour sa première création, Mélina Martin questionne les pouvoirs du paraître: «À travers Hélène, j’ai envie d’incarner le modèle de la beauté féminine et de le perturber. Le faire trembler, chavirer, le déplacer. Tenter, pendant un instant, de casser l’emprise qu’a sur moi, sur nous, l’apparence physique.»

  • 60’
  • D Garderie: dim 22 avril, dim 22 avril