© Ali-Eddine Abdelkhalek

Tamara Alegre (IC/CH/SE)

nos fuimos

Danse

  • 60'
  • A Non-French-speaking friendly
  • F Recommandé aux malentendant·e·x·s
  • G Boucle magnétique

Concept, chorégraphie: Tamara Alegre. Assistanat à la chorégraphie: Lydia Östberg Diakité. Danse et chorégraphie: Elie Autin, Margarida Alfeirão, Tamara Alegre. Composition musicale: Talisto et Dinamarca, Soraya Lutangu aka Bonaventure. Costumes: Giulia Essyad. Scénographie: Ceylan Östürk. Lumières: Sel Dir Melaizi. Texte de présentation: Valentina D’Avenia en conversation avec Tamara Alegre. Production, administration et promotion: Anna Ladeira et Mathias Ecoeur – LE VOISIN. Production: FUEGO CONTINGO. Coproduction: Arsenic – Centre d’art scénique contemporain, Lausanne. Soutiens: Ville de Lausanne, Loterie Romande, Fondation suisse des artistes interprètes SIS.

nos fuimos est un sortilège chorégraphique, une traversée, un étirement par la répétition et un voyage à travers nos seuils d’aliénation. Le paysage sonore aéré, nostalgique et lumineux se charge en vibrations. La danse devient à la fois exutoire, nettoyage et incorporation, cherche à créer la connexion et la contamination de tous les corps présents dans la salle par des échanges d’énergie érotique, de rage et de soutien mutuel. Via la fictionnalisation des organes sexuels, un embodiment permet d’accéder à des états physiques et mentaux de résistance, d’émotions complexes, et d’y demeurer ensemble.
nos fuimos est une île volcanique en mouvement qui abrite les corps liminaires et les affects réincarnés. C’est une expression orale qui annonce que le départ est déjà passé.

Cette pièce est la deuxième d’une trilogie dont FIEBRE (2019) est la première partie.

Danseuse et chorégraphe, Tamara Alegre, originaire de la Grande Canarie, a initialement étudié le commerce et la psychologie avant de se diriger vers la musique et devenir dj, tour manager et programmatrice jusqu’en 2016. Elle a commencé à danser avec La Ribot en 2013, puis Mårten Spångberg en 2016 et, plus récemment, elle a dansé pour Nikima Jagudajev, Carlos María Romero et Ofelia Jarl Ortega. En 2018, elle est diplômée d’un MA en chorégraphie à l’Université du cirque et de la danse DOCH à Stockholm. Sa pratique et ses recherches s’articulent autour d’embodiments sensuels, des fictions sur la sexualité et des états physiques comme outils chorégraphiques d’altération des structures de pouvoir hétéronormatives. Le travail collaboratif est essentiel pour elle, aussi bien comme interprète qu’en tant que chorégraphe.

 

  • 60'
  • A Non-French-speaking friendly
  • F Recommandé aux malentendant·e·x·s
  • G Boucle magnétique