© Soraya Lutangu

Soraya Lutangu (CH/CD)

Taking Care of God – A Film Installation

Installation video en fr. ang. lingala

  • 15'
  • A Non-French-speaking friendly
  • C Jeune public bienvenu (dès 8 ans)

Direction artistique, musique, montage: Soraya Lutangu (Bonaventure). Voix et performances: Soraya Lutangu, Kingdom Gospel Club. Direction technique, montage: Ali eddine Abdelkhalek. Lumières: Juliette Ricabonni. Camera: j.j. Participation chorégraphique: Tamara Alegre, Jeremy Nedd. Production management: Anna Ladeira, Mathias Ecoeur - Le Voisin. Production: Association Eternal. Coproduction: Arsenic – Centre d’art scénique contemporain, Lausanne, Le Grütli - Centre de production et de diffusion des arts vivants, Genève, Gessneralee, Zürich, Dampzentrale, Bern, Kaserne, Bâle, Südpol, Lucerne. Ce spectacle est une coproduction dans le cadre du Fonds des programmateurs du Reso-Dance Network Switzerland. Soutiens: Ville de Lausanne, Lotrie Romande, Pro-Helvetia – Fondation suisse pour la culture, Fond culturels Sud-Artlink.

C’est à Kampala que la compositrice de musique électro et performeuse suisso-congolaise Soraya Lutangu démarre un projet collaboratif autour de ses origines. Au cours de l’été 2019, elle rencontre en Ouganda le Kingdom Gospel Club, originaire du Congo. Explorant les intersections qui existent entre le monde de la célébration religieuse et celui de la scène club, le chœur et Soraya entament un dialogue à propos de leurs trajectoires et pratiques respectives et comment elles façonnent la mémoire, l’identité et l’imaginaire de la diaspora. Installation vidéo sous forme de triptyque et imaginée avec la collaboration de l’artiste Ali Eddine Abdelkhalek, Taking Care of God est une incursion dans la création du spectacle éponyme dont la première initialement prévue en 2020 a été reportée en mai 2021 pour cause de crise sanitaire.

Soraya Lutangu (aka Bonaventure) utilise la musique en tant qu’outil de recherche identitaire et approche pratique afin de relier ses racines africaines et européennes. Utilisant à la fois le club et les espaces institutionnels comme lieux de recherche et d’expérimentation artistiques, elle sort son premier single sur NON Worldwide en 2016. La même année, Bonaventure s’associe à l’artiste et écrivaine Hannah Black et à la designer textile Ebba Fransén Waldhör pour créer la pièce Anxietina, qui a rapidement gagné la reconnaissance des grandes institutions artistiques (ICA & Chisenhale Galery, MoMA PS1, Centre Pompidou). En 2017 sort sur le label PTP son premier EP FREE LUTANGU, puis l’année suivante MENTOR sur Planet Mu. En 2019, elle reçoit le Prix suisse de musique pour son travail.

Entrée libre | Projection en boucle du mercredi au samedi 18h-23h et dimanche 16h-21h
  • 15'
  • A Non-French-speaking friendly
  • C Jeune public bienvenu (dès 8 ans)