© Nada Žgank
©Eva Wurdinger
©Nada Zgank

Florentina Holzinger (AT/NL)

TANZ

Danse

  • 2h
  • A Non-French-speaking friendly
  • F Recommandé aux malentendant·e·x·s
  • G Boucle magnétique

Concept, performance et chorégraphie: Florentina Holzinger. Interprétation: Renée Copraij, Trixie Cordua, Evelyn Frantti Lucifire, Annina Lara Maria Machaz, Maria Netti, Nüganen, Suzn Payson, Laura Stokes, Veronica Thompson, Lydia Darling. Conception vidéo et caméra: Josefin Arnell. Conception sonore et live: Stefan Schneider. Conception lumière et responsable technique: Anne Meeussen. Scénographie: Nikola Knezevic. Assistanat à la mise en scène: Camilla Smolders. Dramaturgie: Renée Copraij, Sara Ostertag. Entraîneurs: Ghani Minne, Dave Tusk. Entraîneur musical: Almut Lustig. Regard extérieur: Michele Rizzo, Fernando Belfiore. Théorie et recherche: Anna Leon. Accompagnement des cascadeurs: Haeger Stunt & Wireworks. Moniteurs des cascadeurs: Stunt Cloud GmbH (Leo Plank, Phong Giang, Sandra Barger). Management: Something Great, Berlin, et DANSCO, Amsterdam. Distribution internationale: Something Great, Berlin. Production: Spirit. Production exécutive: Laura Andreß. Administration financière: Julia Haas/SMART, Vienne. Coproduit par: Tanzquartier Wien, Vienne, Spring Festival, Utrecht, Théâtre Rotterdam, Mousonturm, Francfort, Arsenic – Centre d’art scénique contemporain, Lausanne, Münchner Kammerspiele, Munich, Take Me Somewhere Festival, Glasgow, Beursschouwburg, Bruxelles, deSingel, Anvers, Sophiensaele, Berlin, Frascati Productions, Amsterdam, Theater im Pumpenhaus, Muenster, Asphalt Festival, Düsseldorf. Soutiens: O Espaço do Tempo, Montemor-o-Novo, et Fondation LUMA, Arles. Merci à: CAMPO Gent, ImPulsTanz – festival international de danse, Vienne, les étudiants de Perruques, Maquillages et Maquillages spéciaux pour la scène et l’écran, Theaterakademie August Everding Munich, Mochi Catering Vienna, Eva Beserin. Financement: Service culturel de la Ville de Vienne, Fonds pour les arts du spectacle.

 

www.floholzinger.wordpress.com

Le féminisme, bien sûr, a toujours été un exercice de science-fiction (Laurie Penny). Depuis 2011, Florentina Holzinger enrichit la scène internationale de performances acrobatiques vertigineuses, de corps de femmes musclés et de scènes de combats – une généreuse dose de références pop-culturelles et un penchant pour la parodie et le trash compris. Un cours de « ballet d’action », sous la direction de Beatrice Cordua, première ballerine à danser Le sacre du printemps nue (Le Sacre de John Neumeier, 1972), fournit le cadre de TANZ. Dans des rituels communs, les danseuses apprennent à maîtriser leur corps et leur esprit et acquièrent des pouvoirs surnaturels, comme celui de voler. Une quête de la perfection dans un monde éphémère, au cours de laquelle le grossier se transforme en sublime, et où émergent des parodies brutales d’images sensationnalistes, comme on en voit dans le ballet, la comédie et la pornographie. Avec un casting entièrement féminin, âgé de 20 à 80 ans et issu d’horizons différents de la danse, Florentina Holzinger soulève la question de la brutalité de l’héritage chorégraphique et de son culte de la beauté.

Florentina Holzinger vit et travaille entre Vienne, Amsterdam et Berlin. Son travail se situe à la frontière entre l’art de la performance, la chorégraphie, le rituel et le spectacle de cascadeurs. Elle joue consciemment avec le déplacement des frontières entre la haute culture et le divertissement, explorant différents modèles de représentation féminine, s’interrogeant toujours sur le plein potentiel de la physicalité féminine. De 2021 à 2026, elle est artiste en résidence à la Volksbühne de Berlin. TANZ est le troisième volet de la trilogie Recovery, Apollon et TANZ, trilogie qui étudie comment le corps est cultivé, façonné et transformé par l’utilisation de différentes disciplines physiques.

supplémentaires en cours de replanification
  • 2h
  • A Non-French-speaking friendly
  • F Recommandé aux malentendant·e·x·s
  • G Boucle magnétique