© Maximage

10_10

Programme de performances en partenariat avec Plateforme 10

VEN 27 AVR 18:00-00:00 | SAM 28 AVR 18:00-04:00

  • A Non-French-speaking friendly

En partenariat avec : PLATEFORME 10.
Avec le soutien de : Engagement Migros, Unil-Université de Lausanne, EPFL Artlab-Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, Office fédéral de la culture OFC, Canton de Vaud, Ville de Lausanne.

À l’occasion du colloque international «Le Musée au défi », qui aborde le rôle de l’innovation numérique dans les musées, l’Arsenic présente deux soirées de performances d’artistes questionnant l’œuvre d’art à la lumière de son extension numérique et de sa mise en réseaux. Comment ces nouveaux canaux influencent-ils notre perception formelle et conceptuelle? En quoi les pratiques performatives y trouvent-elles une nouvelle urgence? Un programme en forme de questionnement d’un art à la réalité hyperconnectée, entre refus du marché de l’objet, identités liquides, revendications libertaires et utopies du commun.
Curation : Elise Lammer et Patrick de Rham.


 


GILLES JOBIN (CH)
VR_I
VEN 27 AVR 18:00-00:00
SAM 28 AVR 18:00-00:00
Accès 5 personnes toutes les 25 minutes | 45′
Réservation obligatoire

Pour la première fois, un chorégraphe allie réalité virtuelle immersive et danse dans une pièce où le spectateur vit une expérience sensorielle unique, l’y plongeant en tant qu’avatar libre de son regard et de ses mouvements. Gilles Jobin étend notre perception de la réalité en nous immergeant dans de nouveaux territoires, inexplorés et inédits, vertigineux.


 


RYAN TRECARTIN (US)
Temple Time
VEN 27 AVR 18:00-00:00
SAM 28 AVR 18:00-00:00
Installation vidéo en continu │ 55’

Ryan Trecartin est un vidéaste connu pour des films au rythme effréné, à l’esthétique DIY et aux personnages désincarnés, lors desquels de multiples récits s’entremêlent et s’annulent, reflétant la manière avec laquelle internet a changé notre rapport au monde et aux autres. Temple Time, l’une de ses plus récentes créations, évoque un show de téléréalité hanté durant lequel des chasseurs de fantômes évoluent au sein d’un temple maçonnique.


 


DONNA HUANCA (BOL/US)
Amyruca Entheogen
VEN 27 AVR dès 18:00
SAM 28 AVR dès 18:00
Performance en continu

L’artiste américano-bolivienne propose une performance durant laquelle deux performeurs aux corps peints s’engagent dans un long dialogue visuel et sonore avec un monolithe de glace en fonte. Au fil des heures, la glace se désintègre et s’altère au contact des corps lors d’un ballet évoquant la nature cyclique de la vie.


 


BALZ ISLER (CH)
CHAIN OF THOUGHT
VEN 27 AVR 19:30
SAM 28 AVR 19:00
Performance | 30’

Dans les performances de Balz Isler, fragments visuels et acoustiques sont réarrangés en strates pour former de nouvelles tensions. Sa voix et celle de son alter ego digitalisé y sont juxtaposées pour chanter ses pensées personnelles sur « le monde derrière les mondes », une analogie de l’univers créé par les images numériques.


 


HANNAH PERRY (UK)
Gush
VEN 27 AVR 20:45
SAM 28 AVR 20:15
Performance | 30′

Le travail de l’artiste anglaise Hannah Perry s’exprime le plus souvent au travers de la vidéo et de la performance, mélangeant des éléments de sa biographie à une réflexion autour de notre société ultraconnectée. Ici l’expérience personnelle de l’artiste et celle, fantasmée, de toute une société se rejoignent lors de performances-collages durant lesquelles les corps sont tour à tour adulés ou porteurs de la désillusion si emblématique de notre époque.


 


PRICE (CH)
Can’t Say Much About Anything That’s New
VEN 27 AVR 22:00
SAM 28 AVR 21:30
Performance | 50′

Avatar issu de l’océan de l’information, le performeur PRICE explore la désorientation émotionnelle d’une génération que le capitalisme connecté a fait passer de la condition de nomade à celle de sans-abri. À l’heure où le storytelling a envahi l’entier de l’imaginaire collectif, la présence singulière de l’artiste, à la fois sincère et ambiguë, synthétique et intime, a valeur de témoignage.


 


TCF (NOR)
SAM 28 AVR 23:00
Live act

Artiste pluridisciplinaire, Lars TCF Holdus propose une relecture de la trance music bercée par ses deux passions : le thé et la cryptographie. La première nappe sa musique de plages de synthés languissantes qui lui donnent un aspect contemplatif ; la seconde marque la densité d’un paysage sonore luxuriant dans lequel cryptages et algorithmes interviennent à plusieurs niveaux.


 

DINAMARCA & GHAZAL (SWE)
SAM 28 AVR 00:00–04:00
DJ set

Cofondateurs du label Staycore à Stock-holm, Dinamarca et Ghazal sont à l’origine d’un cocktail très rafraîchissant des cultures club underground mondialisées, mixant les hémisphères et les deux côtés de l’Atlantique, de la transe au reggaeton, en passant par le kuduro et le gabber.

  • A Non-French-speaking friendly