© Myriam Ziehli

Claire Dessimoz (CH)

current currents

Danse

  • 1h30
  • A Non-French-speaking friendly
  • F Recommandé aux malentendant·e·x·s

Conception et chorégraphie: Claire Dessimoz. Avec la contribution de: Louis Bonard, Christian Garcia-Gaucher, Florian Leduc, Luc Müller, Aurélien Patouillard, Safia Semlali, Dragos Tara, Anouk Werro. Interprétation et chorégraphie: Simon Crettol, Éléonore Heiniger, Jenny Lacher, Valentine Paley, Yuta Ishikawa. Administration: Arythmie – Marianne Caplan et Artemisia Romano. Coproduction: Arsenic – Centre d’art scénique contemporain, Lausanne. Soutiens: État de Vaud, Ville de Lausanne, Loterie Romande, Fondation Nestlé pour l’Art, Fondation Nicati de Luze, Fondation Ernst Göhner, SSA pour la composition de musique de scène.

www.claire.dessimoz.org

current currents touche aux identités, à l’intime. Le spectacle réunit cinq protagonistes en charge d’exposer, par le mouvement et par le chant, des manières d’être pluriel et des questions actuelles.
«… il dit qu’il aimerait bien se montrer différemment, et que du coup il va ouvrir un autre compte instagram, qu’elle se trouvait hyper belle ce matin et qu’elle avait regretté de ne rien pouvoir poster. Et que ce serait pas mal que je fasse un contrôle parental sur son temps d’écran. Qu’il aimerait qu’on l’aime, que cette fille dans sa classe l’aime. Que tous les autres de sa classe aussi l’aiment. Et que des fois, elle a de la peine à appréhender les attentes des autres. Et qu’elle aimerait bien être plus coachée, en général dans sa vie. Et qu’il aimerait bien avoir un patron en ces temps incertains. Un patron classique. Et qu’elle a l’impression qu’Hannah Arendt est sa meilleure amie, mais qu’en même temps, elle vient de faire une épilation intégrale.»

Le travail de Claire Dessimoz en tant que chorégraphe et interprète se situe entre théâtre, corps, politique et art contemporain – à la recherche de formes nouvelles traitant du réel, de changements des perceptions et de problématiques sociales. Son travail implique souvent différentes humeurs et manières d’être au sein d’un même objet, comme des mosaïques de pensées politiques ou des représentations multiples de soi-même. À travers ces cohabitations, elle s’intéresse particulièrement à montrer les choses aussi complexes qu’elles le sont, en luttant activement contre les raccourcis et les simplifications excessives. Sa compagnie, basée à Lausanne, est en résidence à l’Arsenic de 2017 à 2020.

  • 1h30
  • A Non-French-speaking friendly
  • F Recommandé aux malentendant·e·x·s