©Jocelyn Michel
©Jocelyn Michel
©Florian Sumi

Dana Michel (CA)

CUTLASS SPRING

Danse

  • 60’
  • F Recommandé aux malentendant·e·s
  • G Boucle magnétique
  • D Garderie: dim 29 septembre

Création et interprétation : Dana Michel. Élan artistique : Ellen Furey, Peter James, Mathieu Léger, Heidi Louis, Roscoe Michel, Karlyn Percil, Yoan Sorin, Alanna Stuart. Conseiller son : David Drury. Conception lumière : Karine Gauthier. Direction technique : Karine Gauthier et Jean Jauvin. Production : Dana Michel. Production déléguée : Par B.L.eux. Diffusion : Key Performance – Julia Asperska, Koen Vanhove. Coproduction : Arsenic – Centre d’art scénique contemporain, Lausanne, Rosendal Teater, Trondheim, Black Box Teater, Oslo, Centre chorégraphique national d’Orléans, Centre national des arts, Ottawa, Festival TransAmériques, Montréal, Julidans, Amsterdam, Kunstenfestivaldesarts, Bruxelles, Montpellier Danse, Moving in November, Helsinki. Coproduit avec l’appui du Programme des artistes invités en danse, une initiative conjointe du Centre national des arts et du Conseil des arts du Canada. Dana Michel est artiste associée à Par B.L.eux. Soutiens : Conseil des arts du Canada, Conseil des arts et des lettres du Québec.

Mélange d’improvisation intuitive, de chorégraphie et de performance, la pratique artistique de la Canadienne Dana Michel explore la multiplicité de l’identité. Dans ses deux œuvres précédentes très remarquées internationalement – Yellow Towel et Mercurial George –, l’artiste abordait l’autorépression de certains aspects de son identité culturelle. Avec CUTLASS SPRING elle continue l’introspection et questionne cette fois-ci sa sexualité. De quelle manière le refoulement, sa vie de performeuse, de mère et d’amoureuse ont-ils modelé son identité sexuelle ? En engageant le potentiel infini des objets du quotidien, CUTLASS SPRING est à la fois un manifeste et une réflexion passionnée.

Dana Michel (née à Ottawa, Canada), est une chorégraphe et performeuse basée à Montréal. Avant d’être propulsée sur la scène internationale et classée par le New York Times parmi les chorégraphes féminines de l’année en 2014, elle a fait du sport de compétition, notamment de la course et du football. Sa première création Yellow Towel a été primé au prestigieux festival ImPulsTanz de Vienne, puis Mercurial George, créé au FTA en 2016, encensé par la critique, l’a menée jusqu’à la récompense du Lion d’argent de la Biennale de Venise en 2017. Récemment, son parcours a également été salué avec l’obtention du ANTI Festival International Prize for Live Art.

  • 60’
  • F Recommandé aux malentendant·e·s
  • G Boucle magnétique
  • D Garderie: dim 29 septembre