© Julie Masson
© Julie Masson
©DR

Julia Perazzini

Dans ton intérieur

théâtre

  • environ 2h15
  • G Boucle magnétique
  • B Accessible aux personnes à mobilité réduite

Conception, écriture, interprétation: Julia Perazzini. Collaboration artistique, dramaturgie: Louis Bonard. Lumières: Gildas Goujet. Musique: Andreas Lumineau. Hypnose et regard extérieur: Anne Lanco. Costumes: Rachèle Raoult. Fabrication prothèses: Jean Ritz. Collaboration à la scénographie: Mélissa Rouvinet. Régie son: David Scrufari. Stagiaire et collaboration: Joanika Pages. Administration et production: Tutu Production - Véronique Maréchal.

Production: Cie Devon. Coproductions: Arsenic - Centre d'art scénique contemporain, Lausanne, Théâtre Public de Montreuil - Centre Dramatique National, Théâtre Saint-Gervais, Genève. Soutiens: Ville de Lausanne, Canton de Vaud, Loterie romande, Pro Helvetia, Ernst Göhner Stiftung, Fondation Leenaards, Fondation Jan Michalski, Migros Vaud. Remerciements: Simon Guélat, Antoine Heraly, Emilie Berry.

“On m’a raconté que ma grand-mère a coupé les liens avec mon grand-père, quand mon père était enfant. Sans jamais dire pourquoi. Comme si elle l’avait fait disparaitre… et lui, qu’en pense-t-il ? »

Dans ton intérieur relate une enquête aux voies multiples qui scrute différents types d’identités et d’existences, de la plus administrative à la plus immatérielle : une toile d’araignée que tisse Julia Perazzini pour tenter de donner plus de consistance à un nom sans corps, celui de son grand-père italien.
Les objets et secrets qu’a laissés sa grand-mère après son décès l’accompagnent dans cette quête pour questionner ce qu’il reste.
Telle une détective, Julia Perazzini se lance sans limites à la recherche de celui qu’elle n’a jamais connu. Trouvera-t-elle assez d’indices qui la mèneront à lui ?
En incarnant les personnages de cette fouille archéologique familiale, elle se fait le réceptacle des membres connus et inconnus, présents et disparus, propres à cette histoire.
D’une histoire personnelle, Dans ton intérieur se meut en espace de projection collectif, questionnant les récits aussi bien intimes que sociétaux qui nous constituent.

 

Comédienne, performeuse et metteuse en scène, Julia Perazzini (1982*) crée depuis 2011 ses propres projets, souvent seule-en-scène. Que ce soit dans Hey it’s cold here! (2012) série de quatre spectacles présentés tant sur des scènes que dans des espaces d’art, que dans Holes & Hills (2016), ou dans son film E incompleto (2019), elle interroge notre manière d’exister et de nous représenter aux autres.
Parallèlement à son travail personnel, elle collabore régulièrement avec des metteurs·euses en scène au théâtre (Valerio Scamuffa, Denis Maillefer, Guillaume Beguin, Emilie Rousset, Joris Lacoste et l’Encyclopédie de la Parole, etc), à la télévision, au cinéma (Lionel Baier, Véronique Aubouy, Valérianne Poidevin), ainsi qu’avec des artistes contemporains. En 2014, elle joue dans l’adaptation théâtrale de l’essai de Virginie Despentes, King Kong Théorie, mis en scène par Emilie Charriot.
Sa dernière pièce, Le Souper, est créée à l’Arsenic à Lausanne en 2019 en partenariat avec le Carreau du Temple à Paris, le Centre culturel suisse et le Théâtre Saint-Gervais à Genève. Son travail est montré en Suisse, France, Allemagne, Belgique et au Luxembourg. Elle est lauréate de la Bourse Leenaards 2021 et artiste associée au TPM – Théâtre Public de Montreuil pour les saisons 23-24 et 24-25.

www.tutuproduction.ch/julia-perazzini/