©Marie Magnin
©Marie Magnin
©Marie Magnin

Ruth Childs (CH)

fantasia

Danse

  • 60’
  • A Non-French-speaking friendly
  • F Recommandé aux malentendant·e·s
  • G Boucle magnétique
  • D Garderie: dim 24 novembre

Chorégraphie, performance: Ruth Childs. Costumes: Cécile Delanoë. Création sonore: Stéphane Vecchione. Direction technique et création lumière: Joana Oliveira. Regard chorégraphique extérieur: Maud Blandel. Regard extérieur: Nadia Lauro. Production: Scarlett’s. Production déléguée, administration, diffusion: Tutu Production – Lise Leclerc. Coproduction: Association pour la danse contemporaine, Genève, Arsenic – Centre d’art scénique contemporain, Lausanne, Atelier de Paris/CDCN. Soutiens: Pro Helvetia – Swiss Arts Council, Loterie Romande, Fondation Nestlé pour l’Art, Fondation suisse des artistes interprètes SIS, Fondation Ernst Göhner, Fonds des programmateurs de Reso – Réseau Danse Suisse, Tanzhaus Zürich, The Floor NYC. Remerciements: Servette Musique, Théâtre Sévelin 36.

Des musiques qui ont bercé son enfance passée dans le monde de l’art moderne américain, Ruth Childs retient les intuitions de mouvements irréfléchis qui la traversent quand elle en écoute les thèmes. Les grands thèmes surtout, ceux des orchestres symphoniques qu’elle fréquente avec son père à New York : Beethoven, bien sûr, Tchaï kovski et son Cassse-Noisette, les danses slaves de Dvořák… En entendre la moindre des notes éveille la fantaisie de son corps, loin des mouvements illustratifs que l’inconscient collectif lie à ces airs célèbres. De ces vocabulaires chorégraphiques instinctifs, de ces impulsions inexpliquées, de ces mémoires résiduelles, elle compose une danse : son premier solo, fantasia.

  • 60’
  • A Non-French-speaking friendly
  • F Recommandé aux malentendant·e·s
  • G Boucle magnétique
  • D Garderie: dim 24 novembre