©Cie Un Air de Rien

Jean Genet, Sandra Gaudin (CH/FR)

Le Balcon ou la maison des illusions

Théâtre | La Grange de Dorigny hors les murs

  • 100’
  • E Recommandé aux malvoyant·e·x·s
  • G Boucle magnétique
  • B Accessible aux personnes à mobilité réduite

Texte: Jean Genet. Adaptation et mise en scène: Sandra Gaudin. Production: Cie un Air de Rien. Jeu: Hélène Cattin, Maria de la Paz, Hugo Braillard, Gérard Diggelmann, Valérie Liengme, Christian Scheidt, Luigi Viandante, Denis Lavalou, Arthur Besson, Arnaud Valois. Scénographie vidéo: Francesco Cesalli. Scénographie et création lumière, Eric Soyer. Musique: Arthur Besson. Son: Bernard Amaudruz. Costumes: Éléonore Cassaigneau. Régie générale et lumière: Guillaume Dentz. Coiffure: Olivier Schawalder. Maquillage: Sonia Geneux. Administration: Hélène Cattin. Coproduction: La Grange de Dorigny-UNIL. Avec le soutien de Loterie romande, Canton de Vaud, Ville de Lausanne, Fondation Jan Michalsky, Fondation Leenards, Fondation suisse des artistes interprètes SIS. Remerciements: Les Teintureries.

Alors que la révolte menace à l’extérieur, les clients du Balcon, maison close ou maison d’illusions tenue par Madame Irma, se livrent à d’étranges cérémonies dans les salons. Des créatures jouent à être Évêque, Juge, Général, Bourreau, Voleuse, dans des rituels où pouvoir et soumission recherchent leur monnaie d’échange. Autour de l’établissement, une fusillade, des explosions de bombes… un grand déferlement révolutionnaire s’étend. Madame Irma attend avec impatience l’arrivée du Chef de la police mais c’est l’Envoyé de la reine qui survient pour annoncer que le Palais royal a sauté. Pour sauver l’ordre établi, il proposera à Madame Irma et à ses clients d’incarner pour de «vrai» les figures du pouvoir en s’exposant au balcon devant les révoltés. Madame Irma sera la Reine, aux côtés de l’Évêque, du Juge et du Général. Le subterfuge réussira-t-il?