© Isabelle Meister
© Isabelle Meister
© Isabelle Meister

YANN MARUSSICH (CH)

LE FESTIN DU BÉTON II

  • De 60’ à 120’
  • A Non-French-speaking friendly
  • F Recommandé aux malentendant·e·s

Conception et interprétation: Yann Marussich. Éclairage et scénographie: Yann Marussich. Musique live et technique: Denis Rollet. Consultants béton: Marc Calame & Katharina Kreil (form/c). Production, communication et diffusion: Claire Félix. Administration et comptabilité: Nathalie Wenger. Production: Perceuse Productions Scènes. Coproduction: Arsenic – Centre d’art scénique contemporain, Lausanne. Soutiens: Ville de Genève, Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture, Loterie Romande.

 
Toujours dans la recherche des limites du corps, Yann Marussich va littéralement se couler dans du béton. Une fois pris au piège, l’artiste constate son impuissance. La ville s’est refermée sur lui. Ce bloc est la concentration excessive de béton armé en zone urbaine. Toute l’oppression de la ville se concentre dans ce bloc de béton. L’homme ne peut pas se laisser faire. Le performeur commence alors à briser le coffrage puis s’attaque au béton. Il le frappe avec deux masses tant qu’il n’est pas délivré. Y parviendra-t-il?
«Avec le béton, je travaille avec l’énergie de mort de cette matière. Ce n’est pas une posture intellectuelle, c’est une réalité physique. Pour la parer je suis obligé de faire un travail pour me remplir d’énergie de vie. Je mets en scène une mise à mort de l’homme par le béton. Mais il y a un dénouement possible.» Yann Marussich
  • De 60’ à 120’
  • A Non-French-speaking friendly
  • F Recommandé aux malentendant·e·s