© Isabelle Meister
© Isabelle Meister
© Isabelle Meister

YANN MARUSSICH (CH)

LE FESTIN DU BÉTON II

  • De 60’ à 120’
  • A Non-French-speaking friendly
  • F Recommandé aux malentendant·e·s

Conception et interprétation: Yann Marussich. Éclairage et scénographie: Yann Marussich. Musique live et technique: Denis Rollet. Consultants béton: Marc Calame & Katharina Kreil (form/c). Communication et diffusion: Pascal Villa Vieille. Production: Claire Félix. Administration et comptabilité: Nathalie Wenger. Production: Perceuse Productions Scènes. Coproduction: Arsenic – Centre d’art scénique contemporain, Lausanne. Soutiens: Ville de Genève, Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture.

La cour de l’Arsenic est transformée en place publique. Un homme est au centre, dans un coffrage en verre. Un peu plus loin, du béton tourne dans un camion bétonnière dont le tuyau termine sa course dans le coffrage. On ne voit pas d’ouvriers, l’homme est seul, le ciment se déverse. L’homme a encore une chance de s’en sortir, il tient deux marteaux dans ses mains…

«Avec le béton, je travaille avec l’énergie de mort de cette matière. Ce n’est pas une posture intellectuelle, c’est une réalité physique. Pour la parer je suis obligé de faire un travail pour me remplir d’énergie de vie. Je mets en scène une mise à mort de l’homme par le béton. Mais il y a un dénouement possible.» Yann Marussich

Après le cycle du verre qui a vu le performeur aux prises avec des kilos de verre brisé, Yann Marussich a entamé en 2018 un nouveau cycle de travail autour du béton, toujours dans la recherche des limites du corps.

  • De 60’ à 120’
  • A Non-French-speaking friendly
  • F Recommandé aux malentendant·e·s