©Safia Benhaim
©Safia Benhaim
©Safia Benhaim

Jonathan Capdevielle, Arthur B. Gillette, Jennifer Eliz Hutt (FR)

Les Bonimenteurs

Théâtre | Conseillé aux plus de 14 ans

  • 1h50
  • G Boucle magnétique
  • B Accessible aux personnes à mobilité réduite

Créé en collaboration et interprété par Jonathan Capdevielle, Arthur B. Gillette et Jennifer Eliz Hutt. Dialogues, bruitages et chant: Jonathan Capdevielle. Dialogues, bruitages, chant, luth marocain, percussions et banjo: Arthur B. Gillette. Dialogues, bruitages, chant, voix et violon: Jennifer Eliz Hutt. Lumières: David Goualou. Vidéo: Yann Philippe. Son: Vanessa Court. Régie son: Julien Levu. Production, diffusion et administration: Manon Crochemore, Pauline Delaplace et Isabelle Morel – Fabrik Cassiopée. Production déléguée: Association Poppydog. Coproduction: CND Centre national de la danse, Théâtre Saint-Gervais, Nanterre-Amandiers, centre dramatique national. Avec le soutien du T2G – Théâtre de Gennevilliers – CDN. Remerciements: Rowen Berrou, La Pérouse.

Aux premiers temps du cinéma, lorsque l’image était encore muette, le bonimenteur était la personne chargée de narrer le film en direct – souvent accompagnée en musique. Pour cette nouvelle création, Jonathan Capdevielle collabore avec Arthur B. Gillette et Jennifer Eliz Hutt – deux musicien·ne·s qui se prêtent ici au jeu d’interprètes. Les trois performeur·euse·s coupent le son de l’un des films culte du cinéma italien, Suspiria de Dario Argento, pour en réinventer les dialogues, les bruitages et la bande originale sur scène. A base d’improvisations, de spirales instrumentales et vocales, le discours constitué de dialogues et de chansons incorpore au gré des performances des extraits d’œuvres littéraires. L’érotisme, la sauvagerie et la cruauté de ce film en Technicolor à l’esthétique d’un Disney trash, propose une mise en scène de l’institution et du pouvoir dont les femmes sont maîtres. Les protagnosites laissent libre court à leur imagination, convoquant tour à tour Madonna ou Joy Division, réalisant les bruitages DIY, et entrant parfois dans une transe incontrôlée emportés par le tourbillon de ce conte moderne tourné en 1977.

 


 

Formé à l’École supérieure Nationale des arts de la marionnette, Jonathan Capdevielle a été interprète dans plusieurs mises en scène (de Lotfi Achour, Yves-Noël Genod…) et est le collaborateur de Gisèle Vienne depuis ses débuts (il a été interprète dans quasiment toutes ses pièces). Après avoir créé quelques évènements/performances, il commence à développer son propre travail en 2009, qui mêle autofiction, récits et histoires intimes, en s’appuyant sur l’imitation et des références venues de la culture populaire. Ses deux dernières pièces sont des adaptations : en 2017 il créé A nous deux maintenant, adapté du roman Un Crime de Georges Bernanos, et en 2019 Rémi, d’après Sans famille d’Hector Malot. Il prépare actuellement Music All, création à l’Arsenic pour septembre 2021 cosignée avec Marco Berrettini et Jérôme Marin.

Sous diverses incarnations et pseudonymes, Arthur B. Gillette est musicien, producteur, auteur et compositeur pour le cinéma, le théâtre et la radio, chanteur et traducteur. Il vit et travaille dans le Finistère. Il est le guitariste/clavier de Moriarty, groupe qu’il a fondé en 1995 et dont il co-écrit les chansons, producteur et bassiste d’Astéreotypie, chanteur lead sous le pseudonyme Mick Strauss. Il a beaucoup composé – souvent en duo avec Jennifer Eliz Hutt- pour le cinéma documentaire et de fiction et ses B.O ont été plusieurs fois récompensées. Il a écrit et produit plusieurs documentaires de création radio et des fictions pour France Culture dont Le Tourbillon de Naruto. Il est également un compagnon de route de Jonathan Capdevielle avec qui il collabore pour la musique de ses dernières pièces, A Nous Deux Maintenant, et Rémi.

Jennifer Eliz Hutt est musicienne, compositrice et comédienne américaine. Violoniste de formation, elle enregistre et se produit sur scène depuis 15 ans aux côtés d’artistes tels que Will Oldham (Bonnie Prince Billy), Celebration, Tatiana Mladenovitch (Franky Gogo), Marc-Antoine Perrio, Wati Watia Zorey Band avec Rosemary Standley (Moriarty) et la formation italienne Nidi D’Arac. Elle compose pour le cinéma, la télévision, le théâtre et des performances, et travaille notamment autour de la musique expérimentale électronique et électroacoustique. Certaines de ses compositions ont été sélectionnées pour le New York City Electroacoustic Music Festival et pour le MAtera INtermedia festival en Italie. Elle collabore avec Arthur B. Gillette sur de nombreuses B.O.

  • 1h50
  • G Boucle magnétique
  • B Accessible aux personnes à mobilité réduite