Ellen Furey & Malik Nashad Sharpe ©DR
N'ASUBI ©DR
Andrea Zavala Folache ©DR
Clara Delorme ©DR
Ellen Furey & Malik Nashad Sharpe ©DR
Emmilou Rossing ©DR
Kayije Kagame ©DR
SCRAAATCH ©DR
Simon Senn ©DR

LES URBAINES

Programme à l'Arsenic

  • Contremarque gratuite obligatoire, disponible sur place dès une heure avant la représentation
  • A Non-French-speaking friendly

EMMILOU RÖSSLING
FLUFF
Performance chorégraphique, Première suisse | 19:45–20:45

Les postures glissent avec lenteur, elles s’enchevêtrent les unes aux autres comme les mailles de son décor. Les couleurs pastel et les mouvements évoquent des matières intimes et réconfortantes. Emmilou Rössling, qui vit et travaille à Berlin, aborde la notion de camouflage: par des gestes simples et essentiels, elle évite toute démonstration spectaculaire.


KAYIJE KAGAME
SANS GRACE
Performance, Première, Français | 19:45–20:45

Comment se soustraire au spectacle tout en étant sur scène ? Que signifie disparaître lorsqu’on est présente au milieu d’une assemblée ? Ces questions qui traversent la réflexion de Kayije Kagame, actrice basée à Genève, doivent ici trouver des réponses en pratique et en actes afin d’ouvrir ces paradoxes et déplier leurs possibles.

Collaboration artistique: Grace Seri, Organisation sonore: Hugo Radi, Conception lumière: Dinko Baresic


ANDREA ZAVALA FOLACHE
Some
Performance, Première suisse | 21:00–21:45

Dans cette performance singulière, tout – objets et sujets – est traité sur un pied d’égalité par Andrea Zavala Folache. Elle joue avec équivoque de sa propre image et interroge le regard des spectateur.rice.x.s afin de leur faire appréhender d’autres perspectives. Partie du dessin et de la peinture, cette artiste, qui vit entre Madrid et Amsterdam, aborde les formes scéniques avec les outils des arts visuels. Elle propose également une vidéo, visible dans l’entresol de l’Arsenic, qui développe en images les concepts de Some.

Camerawoman & assistance plateau: Antonia Steffens


N’A SUBI
Tant que les briques sont belles
Performance sonore, Première | 22:00–22:50

Le duo marseillais N’A SUBI, constitué de Désir d’Enfant (plasticienne, artiste sonore et performeuse) et Basile3 (producteur et DJ), crée une fiction multimédia mêlant animation, costumes, poésie et sons. Puisant dans des influences post punk et de musique concrète, les sonorités électroacoustiques se mêlent aux voix remplies d’effets sur des productions rap et bass music. S’en dégage une atmosphère puissante, à l’écriture surréaliste et brute.


SIMON SENN
Fieldwork (Be Arielle F.)
Performance théâtrale, Français | 22:15–22:45

Grâce à un masque de réalité virtuelle et un corps scanné en 3D acheté 10£ sur Internet, Simon Senn s’immisce dans le corps d’une certaine Arielle F. Il décide de retrouver la jeune femme pour qu’elle puisse se prononcer sur ce qu’il advient de son double virtuel. Leur conversation donne lieu à une narration où se joue un trouble provoqué par l’opportunité soudaine d’une nouvelle identité à partager. Le travail de cet artiste basé à Genève tourne autour des comportements humains et prend généralement la forme de fictions ambiguës.

Avec: Arielle F. et un corps virtuel, Coproduction: Théâtre Vidy-Lausanne, Le Grütli – Centre de production et de diffusion des Arts vivants, Théâtre du Loup, Avec le soutien de: PREMIO, Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia, Fondation Ernst Göhner, Pour-cent culturel Migros, Porosus, Loterie Romande


ELLEN FUREY & MALIK NASHAD SHARPE
SOFTLAMP.autonomies
Performance chorégraphique, Première suisse | 23:00–00:00

Accueilli par des volutes d’encens, le public tombe dans un état d’hypnose inévitable face à une séquence dansée en boucle dans la pénombre. Les corps s’engagent, s’épuisent, mais restent ensemble, solidaires et déterminés. Ellen Furey est une chorégraphe canadienne, qui travaille le mouvement comme un lieu possible de débat et de rébellion. Malik Nashad Sharpe est unx chorégraphe et interprète néx dans la banlieue de New York, qui a trouvé dans la danse une écriture à sa lutte.

Lumières: Paul Chambers, Musique: Pillen de Yung Hurn, Mise en boucle par Christopher Willis, Dramaturge & regard extérieur: Dana Michel, Producteur délégué: DLD – Daniel Léveillé Danse, Avec le soutien de : Conseil des arts du Canada


SCRAAATCH
Tower of Babel
Installation, performance sonore, Première européenne | 23:10–23:50

SCRAAATCH est un duo composé de MHYSA et lawd knows, basé à Philadelphie. Il revisite l’histoire de la Tour de Babel avec une installation vidéo (visible pendant les heures d’ouverture de l’Arsenic), activée par leur performance. A travers une musique dadaïste, SCRAAATCH aborde la question de la dispersion noire liée à la colonisation. Issu.e.x.s de la diaspora africaine, mais venant de deux continents différents, les membres du duo trouvent une forme de beauté dans le dialogue. Rendant leur frustration plus douce grâce à la musique, iels rient toutefois de l’absurde futilité de démontrer leur humanité.


CLARA DELORME
Albâtre
Performance chorégraphique | 00:15–00:35

Le corps nu présent sur scène est dichotomique : ses postures lentes et sculpturales sont brisées par la respiration, les gestes tendus et les regards furtifs. Dans Albâtre, la chorégraphe lausannoise nous interpelle sur la nature de l’être étrange qu’elle incarne, oscillant entre l’inerte, l’animal et l’humain. Elle y développe une obsession du blanc, suggérant une allégorie funèbre du monde animal.

Accompagnement technique: Xavier Weissbrodt, Regard extérieur: Nicole Seiler, Co-Production: Théâtre Sévelin 36, Avec le soutien de: La Direction de l’enfance, de la jeunesse et des quartiers de la Ville de Lausanne

  • Contremarque gratuite obligatoire, disponible sur place dès une heure avant la représentation
  • A Non-French-speaking friendly