©Jean Daniel Piguet

Jean-Daniel Piguet (CH/FR)

Partir

Théâtre

  • 90’
  • E Recommandé aux malvoyant·e·x·s
  • G Boucle magnétique
  • B Accessible aux personnes à mobilité réduite

Conception, mise en scène: Jean-Daniel Piguet. Texte: Nicolas Doutey, Jean-Daniel Piguet. Avec: Pierre Banderet, Marika Dreistadt, Pascal Gravat, Marie-Madeleine Pasquier, Lucas Savioz. Scénographie et lumière: Estelle Gautier, Florian Leduc. Son: Clément Edouard. Vidéo: Pierce Warnecke. Costumes: Anna Cressaty. Assistant: Rémi Dufay. Administration: minuit Pile (Emma Ducommun et Marion Houriet). Production: Cie DanielBlake. Coproduction: Arsenic – Centre d’art scénique contemporain, Lausanne, Le Grütli – Centre de production et de diffusion des Arts vivants, Genève. Soutiens: Ville de Lausanne, Fondation Leenaards, Fondation Nestlé pour l’art, Fondation Casino Barrière, Société Coopérative Migros Vaud, Pro Helvetia, Etat de Vaud, Loterie Romande, Fondation Michalski. Un projet initié dans le cadre de la Mission Recherche de La Manufacture – Haute école des arts de la scène, Lausanne.

Pendant l’été 2012, Jean-Daniel Piguet accompagne son père durant son dernier mois de vie à l’hôpital. Voulant profiter pleinement de ces moments, ils décident de mener un dernier projet ensemble. Se servant de la caméra que son père lui avait offerte, le metteur en scène se met à le filmer. Sept ans plus tard, Jean-Daniel Piguet revisite ces instants filmés et écrit en collaboration avec Nicolas Doutey une pièce de théâtre. Partir vient de l’envie de retranscrire ce qui se dit dans les derniers moments d’une vie, de mesurer la puissance et l’impuissance du langage. Avec pudeur, la pièce explore le moment de seuil entre la vie et la mort afin de partager le paysage ordinaire d’une chambre d’hôpital dans lequel les émotions peuvent se loger dans de simples détails.

Jean Daniel Piguet est né à Genève puis grandit à la campagne, dans le sud ouest de la France. Après des études en philosophie et cinéma documentaire, il intègre le Master mise en scène de la Manufacture où il mène une recherche pratique et théorique sur les écritures du réel. Il crée des spectacles qui questionnent le potentiel fictionnel de la réalité qui nous entoure (Passe, Pas Perdus, La Résistance Thermale, Memoria Libera, Autostop). Il travaillle avec plusieurs artistes en tant que collaborateur artistique, dramaturge ou performer (Oscar Gomez Mata, Rémi Dufay, Mélina Martin, Camille Mermet, Yan Duyvendak, Mélanie Gobet, Pauline Mayor, Maxime Gorbatchevsky, Floriane Mésenge). Il suit deux parcours de la Marmite (Université populaire nomade de la culture), en tant qu’artiste associé. En 2020, il est lauréat de la Bourse Leenaards.