©Vicky Althaus
©Vicky Althaus
©Vicky Althaus

Redwan Reys

Carmen Carat

théâtre

  • 1h30
  • G Boucle magnétique
  • E Recommandé aux malvoyant·e·x·s
  • B Accessible aux personnes à mobilité réduite

Collaborations artistiques: Redwan Reys, Lula, Assia Ermolova, Florian Leduc, Delphine Abrecht, Florence Robins, Guit’s, Aurelien Patouillard, Léa Katharina Meier, Claire Dessimoz, Dalila Dalleas Bouzar, Marion Duval, Louis Bonard, Eléonore Bonah, Céline Jeannet, Severine Besson, Charlotte Carteret, Sophie Lebrun.

Productions: Zoothéâtre. Coproductions: Trabando, Arsenic - Centre d’art scénique contemporain, Lausanne. Soutiens: Ville de Lausanne, Loterie Romande, Fondation Leenaards (en cours). Remerciements: Lulu, Zied, Lieu Commun, Massimo Furlan.

Redwan revêtit depuis des années et des années et des années de nombreuses et multiples identités, et change de nom quand ça lui chante. Ces différents personnages l’aident à transformer les jugements qui se posent sur lui, et les font fondre comme neige au soleil.
Parmi ces personnages, les jours les plus lumineux et aussi les jours les plus sombres, surgit Carmen Carat, créature fantasque, joyeuse et intempestive. La seule, l’unique, la vraie. Certes, toutes ces années, Guilty Carmen lui servait de paravent, et c’était bien pratique pour aider Redwan Reys Meyer qui galérait à cacher la vie secrète et baroque de Carmen Carat. Aujourd’hui la salle de théâtre va tout révéler au grand jour : on va voir Carmen se vautrer dans la brillance, la fête et le plaisir, se dévoiler, à elle-même et à tou·xtes, dans une même pirouette.
Chanteuse, danseuse et cabarettiste, Carmen se lance dans des numéros foudroyants, fantaisistes et douteux, quitte à verser dans le scandale ou à tomber par terre. Elle nous autorise en un clignement à risquer d’être qui on veut, comme on veut, quoique ce soit ; à déborder dans tous les sens, avec et sur les autres, magnifiquement.
Avec Carmen Carat, attention les marrons, tout est permis.

Redwan Reys, né loin d’ici, quitte sa famille et ses amies pour entreprendre un parcours initiatique et finalement se rapprocher de vous. Iel a déjà illuminé vos soirées, vous a accueilli à bras ouverts, ou vous a rendu le sourire à maintes reprises, ici et là, dans les interstices encore libres de la vie lausannoise.