©Michelle Ettlin

Nicole Seiler (CH)

Liquid Families

Performance / Installation

  • environ 4h - Possibilité d'entrer et sortir
  • F Recommandé aux malentendant·e·x·s
  • C Jeune public bienvenu (dès 8 ans)
  • A Peu ou pas de texte

Conception, chorégraphie: Nicole Seiler. Installation et Fundus: Gerda Steiner, Jörg Lenzlinger. Cheffe de chœur, travail de voix: An Chen. Performance: Pascale Andreae, Gabriel Arellano, Léna Bagutti, Auguste de Boursetty, Collin Cabanis, An Chen, Leila Chakroun, Aline Choulot, Zoé Cornelius, Karine Dahouindji, Camille De Jaegher Narbel, Carole Dessauges, Lorna Dessaux, Laura Gaillard, Rosangela Gramoni, Trevis Guerreiro, Christophe Jaquet, Michele Luchetti, Nathalie Mastail-Hirosawa, Nicolas Mueller, Gabriel Obergfell, Serge Teuscher, Léa Trolliet. Costumes: Auguste de Boursetty. Assistante: Laura Gaillard. Collaboration dramaturgique: Fabrice Gorgerat. Direction technique: Vincent Deblue. Assistante technique: Charlotte Roche-Meredith. Administration: Laurence Rochat. Diffusion: Martin Genton.
Coproduction: Cie Nicole Seiler. Arsenic - Centre d’art scénique contemporain, Lausanne, (en cours). Soutiens: Ville de Lausanne, État de Vaud, Loterie Romande (en cours).


Une collaboration avec le Festival de la Cité, Lausanne.

Poursuivant l’exploration de la voix dans le champs chorégraphique, la chorale en mouvement à l’œuvre dans Liquid Families mêle performeur·se·xs professionnel·le·xs et amateur·rice·xs. Durant plusieurs heures, Liquid Families explore les mécanismes de collaboration et construit une installation conçue avec les plasticien·ne·s Gerda Steiner et Jörg Lenzhinger. Cadrée par un processus précis et une écoute essentielle, Liquid Families tente la formation d’un groupe dont l’harmonie des gestes chorégraphiques et des voix est telle, que la transformation bien qu’improvisée est vécue par tous·te·xs simultanément.
À l’image du rituel, l’important ici est le processus — la coopération et la création d’une communauté provisoire où voix et mouvement sont reliés pour faire du corps un instrument total.

Née en 1970 à Zurich, Nicole Seiler se forme en danse et en théâtre à la Scuola Teatro Dimitri à Verscio (CH), à la Vlaamse Dansacademie à Bruges (B), et à Rudra Béjart à Lausanne (CH). En tant qu’interprète elle a collaboré à de multiples créations de la Cie Buissonnière (Philippe Lizon), le Teatro Malandro (Omar Porras), Alias Compagnie (Guilherme Botelho), la Cie Philippe Saire et Massimo Furlan en Suisse et à l’étranger.
Elle crée sa compagnie à Lausanne en 2002.
Dans la démarche artistique de Nicole Seiler, l’image et la vidéo ont une grande importance formelle. Sa recherche donne naissance à des spectacles novateurs et singuliers: de danse multimédia, des vidéos et des installations chorégraphiques qui gardent le spectateur actif dans l’interprétation. Ces dernières années sa réflexion sur la relation entre l’image et le son se penche plus particulièrement sur la description du mouvement, l’exploration du langage dansé en relation avec son pendant articulé et la mémoire du mouvement d’un point de vue historique ou personnel.