©Laurent Paillier
©Laurent Paillier
©Laurent Paillier
©Laurent Paillier

Marco Berrettini (CH)

No Paraderan

Danse/Théâtre

  • 1h45
  • G Boucle magnétique

Direction artistique: Marco Berrettini. Assistante: Chiara Gallerani. Interprétation: Marco Berrettini, Jean-Paul Bourel, Valérie Brau-Antony, Ruth Childs, Bruno Faucher, Chiara Gallerani, Gianfranco Poddighe, Antonella Sampieri. Scénographie: Bruno Faucher, Marco Berrettini, en collaboration avec Jan Kopp. Création lumières: Nicolas Barrot, Bruno Faucher. Régie son: Felix Perdreau. Direction technique: Nicolas Barrot. Production, diffusion: Tutu Production – Pauline Coppée. Production: *Melk Prod./Tanzplantation. Coproductions: Théâtre des Amandiers, Nanterre, ImPulsTanz – festival international de danse, Vienne, Comédie de Genève, Arsenic – Centre d’art scénique contemporain, Lausanne, Charleroi Danse. Soutiens: Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture, Fondation du jubilé de la Mobilière Suisse.

www.marcoberrettini.com

Scandale il y a quinze ans lors de sa création à Paris au Festival d’Automne, No Paraderan est un contre-pied du célèbre Parade, spectacle total de 1917 conçu par Jean Cocteau, Erik Satie, Pablo Picasso et Léonide Massine pour les Ballets russes. Ici, les sept danseur·euse·x·s renversent l’argument et refusent de servir la soupe spectaculaire. Installé·e·x·s dans une soirée de gala, les protagonistes campent devant un rideau qui ne s’ouvrira jamais. Cette pièce éminemment subversive sur le désir et la frustration, qualifiée à l’époque « d’escroquerie » par Le Figaro et de « mauvaise blague » par Le Monde, possède quelque chose de mythique. À l’heure où la société du spectacle vire à la bouffonnerie, voici venue l’heure de ressortir les smokings!

Marco Berrettini est un danseur et chorégraphe italien né à Aschaffenburg. Son intérêt pour la danse commence en discothèque. En 1978, il gagne le championnat allemand de danse Disco. Il étudie à la London School of Contemporary Dance, puis à la Folkwang Universität der Künste à Essen, sous la direction de Hans Züllig et Pina Bausch. Il monte ensuite sa propre compagnie, Tanzplantation – future *Melk Prod. –, à Wiesbaden. Il étudie en parallèle l’ethnologie européenne, l’anthropologie culturelle et les sciences théâtrales à l’Université de Francfort. Depuis, Marco Berrettini a produit une trentaine de spectacles. Son activité s’étend de la performance dans un musée à la collaboration avec des réalisateurs de films, de l’installation avec des plasticiens au dîner avec des gens célèbres qui ne le connaissent pas.

  • 1h45
  • G Boucle magnétique