©Magali Dougados
©Magali Dougados
©Magali Dougados

Rebecca Balestra (CH)

Olympia

Théâtre

  • 75’
  • H Représentation Relax
  • E Recommandé aux malvoyant·e·x·s
  • G Boucle magnétique
  • B Accessible aux personnes à mobilité réduite

Texte, mise en scène et interprétation: Rébecca Balestra. Interprétation au piano: Grégory Regis. Et la participation de l’ensemble The Swiss Cellists de la HEM – Haute École de Musique de Genève Alexandre Alvarez, Gustave Bourgeois, Lisa Cailleton, Camille Coisne, Leo Coq, Angela Escauriaza, Laureline Rolland et Kivia Santos. Composition et adaptation orchestrale: Andrès Garcia. Direction musicale: Antoine Marguier. Préparation musicale: Ophélie Gaillard. Lumière: Dinko Baresic. Coiffure, maquillage: Katrine Zingg. Costumes: Ingrid Moberg. Assistanat à la mise en scène Joël Hefti. Production: Comédie de Genève. Coproduction: TPR La Chaux-de-Fonds, CDN Besançon Franche-Comté, Festival La Bâtie, Arsenic - Centre d'art scénique contemporain. Soutien: Programme européen de coopération transfrontalière lnterreg France-Suisse 2014-2020 au sein du projet MP#3, Fondation Leenards, Loterie Romande.

«Et merde, je suis une merde» Minuit soleil. – Rebecca Balestra

À l’instar des grandes chansons de variété que l’on écouterait à l’infini, les paroles de Rebecca Balestra ont une puissance cathartique. Brouillant les genres, mixant prosaïsme et poésie, humour et désespoir, Olympia compile des textes actuels, puissamment authentiques, représentés dans une atmosphère de récital sophistiqué. Vous avez peut-être découvert ses slams dans Tropiques (2015) au TU, ou dans Show set (2017) à l’Arsenic ou encore plus récemment à la Comédie de Genève où elle recréait une ambiance de Piano-bar (2019) en alliant son écriture à des musiques de répertoire. L’autrice et interprète a ensuite saisi l’opportunité d’approfondir cette pièce intimiste pour lui donner une ampleur destinée aux grandes salles de spectacle. Recherchant des vérités par les chemins les plus simples, Olympia nous fait écouter entres autres histoires celle d’un parent divorcé accro au porno, d’une femme en éternel lendemain de cuite, d’un coucher de soleil en EMS.

Après l’obtention de son Bachelor en théâtre à la HETSR en 2013, la metteuse en scène, comédienne et écrivaine Rébecca Balestra (1988) décide de mener un projet solo intitulé Flashdanse. La même année, elle reçoit le prix d’écriture dramatique Studer/Ganz et multiplie les scènes depuis en tant que comédienne. Elle travaille notamment avec le collectif Tg STAN et les metteur·e·s en scène Mathieu Bertholet, Natacha Koutchoumov, Hervé Loichemol, Anne Bisang et Michelle Pralong. Parallèlement, elle poursuit son travail personnel d’écriture et de mise en scène. À l’instar de son premier solo, elle crée Tropique au Théâtre de l’Usine (2015), Show Set au far° (2016) et à l’Arsenic (2017), ainsi que Piano-bar à la Comédie de Genève (2019). Elle est également membre de l’ensemble du Théâtre Poche GVE sur la saison 2018-19, invitée du collectif d’auteurs suisses Bern ist überall et collabore avec la compagnie K7 Productions avec qui elle forme le trio Balestra/Cardellini/Gonzalez. En 2021 Rébecca monte Olympia et joue dans le spectacle L’Age d’Or mis en scène par Cardellini/Gonzalez. Elle vit et travaille à Genève.

DIM 03 OCT
REPRÉSENTATION RELAX
Les représentations Relax ont pour but de proposer un accueil plus adéquat pour des personnes en situation de handicap, leur permettant ainsi d’avoir accès aux spectacles d’arts vivants dans de bonnes conditions. Concrètement, les artistes jouent leur spectacle mais des adaptations techniques sont apportées si nécessaire (effets spéciaux ou sonores atténués) et l’accueil du public est beaucoup plus souple (lumière dans le public, possibilité d’entrer/sortir, de s’exprimer…).
www.relax-theatre.ch