©Alan Humerose
©Yoshiko Kusano

Tatiana Baumgartner, Caroline Imhof (CH)

On n’est pas venues les mains vides!

Théâtre

  • ~75’
  • E Recommandé aux malvoyant·e·x·s

Mise en scène: Tatiana Baumgartner, Caroline Imhof. Jeu: Tatiana Baumgartner, Caroline Imhof, François Marin. Avec la participation d’Édouard Hugli. Aide à la dramaturgie: Mathias Brossard. Scénographie: Tatiana Baumgartner, Caroline Imhof. Construction: Jean-Michel Maudoux. Création lumière, régie générale: Édouard Hugli. Administration: Marianne Aguado – ISKANDAR. Production: Cie SÖRÖRÖ. Coproduction: Arsenic – Centre d’art scénique contemporain, Lausanne. Soutiens: Ville de Vevey, Loterie Romande Vaud, Fondation Casino Barrière Montreux, Fondation Brentano, Fondation Jan Michalski.

Tatianö et Carolinö, deux comédiennes en crise existentielle, adeptes de tarot et de fleurs de Bach, décident de créer leur première mise en scène. À la suite d’un rendez-vous dans le théâtre qu’elles convoitent, ce qui leur semblait impossible se réalise: elles obtiennent une programmation. Se transformant peu à peu en tyrannes assoiffées de pouvoir, elles malmènent leur équipe artistique – réduite à deux hommes pour des questions de budget. Le jour de la première, rien ne se passe comme prévu… On n’est pas venues les mains vides ! est la satire d’un naufrage humain, mais également un drame désopilant qui apporte l’espoir d’un avenir meilleur.

Tatiana Baumgartner est diplômée de La Manufacture – Haute école des arts de la scène en 2013. Son parcours la mène à créer plusieurs projets collectifs entre performance et musique, montrés dans différents théâtres, festival et centres d’art. Dans son enfance, elle a étudié le violon et la musique pendant plus de quinze ans au Conservatoire de Lausanne. Les thèmes qui l’inspirent le plus sont les figures et relations de pouvoir, l’identité, le genre et les relations hommes-femmes, l’ésotérisme. Actuellement, et parallèlement à la nouvelle création On n’est pas venues les mains vides !, elle crée un jeu de tarot contemporain en collaboration avec la graphiste Gaëlle Renaudin.

Après avoir étudié le chant lyrique et le piano au Conservatoire de musique de Genève, Caroline Imhof se forme au Cours Florent à Paris puis à La Manufacture – Haute école des arts de la scène où elle sort diplômée en 2013. Depuis, elle joue dans différentes pièces de théâtre sous la direction de Philippe Ulysse, Charlotte Huldi, Denis Maillefer ou Isis Fahmy parmi d’autres. À l’écran, elle joue notamment dans la série suisse-allemande Frieden, réalisée par Michael Schaerer et sélectionnée au Zurich Film Festival 2020, ainsi que dans le film allemand Durchschaut, réalisé par Frederik Maarsen où elle tient le premier rôle féminin. Le film est sélectionné à la 55e édition des Journées de Soleure.

 

  • ~75’
  • E Recommandé aux malvoyant·e·x·s