© Nadia Tarra
© Maëlle Gross
© Maëlle Gross
© Maëlle Gross

CLAIRE DESSIMOZ (CH)

TRAVERSER TOUT ENTIER

  • 2h30
  • A Non-French-speaking friendly
  • F Recommandé aux malentendant·e·s

Conception et interprétation: Claire Dessimoz. Co-création et interprétation: Éléonore Heiniger.  Avec la contribution artistique de Dragos Tara, Florian Leduc, Christian Garcia-Gaucher, Simon Crettol, Sandrine Thomas. Photo, vidéo: Nadia Tarra, Maëlle Gross. Administration: Marianne Caplan, Silvia Guerreiro. Coproduction: Arsenic – Centre d’art scénique contemporain, Lausanne. Soutiens: Ville de Lausanne, Loterie Romande, Fondation Nestlé pour l'Art, Fondation suisse des artistes interprètes SIS. Remerciements: Alex Landa Aguirretche, Sophie Ballmer, Marius Barthaux, Diane Blondeau, Louis Bonard, Marie-Danielle Brunet, Aurore Buffat, Laure Anne Cossu, Marcin De Morsier, Immanuel De Souza, Raphaël Despland, Agathe Hazard Raboud, Fhunyue Gao, Gwenaël Grossfeld, Yuta Ishikawa, Charlotte Nagel, Aurélien Patouillard, Bruno Robyr, David Weishaar, Myriam Ziehli.

TRAVERSER TOUT ENTIER se déploie sur une longue durée dans un flux continu, comme une étude chorégraphique sur le potentiel évocateur du corps ou sur ce qui peut être particulièrement transmis par le mouvement et l’action, mieux que par aucun autre langage. Un duo hypnotique induit par le mouvement circulaire quasi permanent des deux interprètes, alors en phase avec les musiques plurielles tout aussi omniprésentes, duquel émergent des tableaux indépendants, courts et éloquents qui nous ramènent à l’instant présent et à cet acte étrange qui est de pouvoir communiquer non-verbalement.

Artiste polyvalente, formée en architecture et en danse contemporaine, Claire Dessimoz (1988) mène un travail dans la danse en tant qu’interprète et chorégraphe, et dans des formes plus performatives – entre théâtre, corps, politique, art contemporain et nouvelles écritures – traitant principalement du réel, de transformations et de perceptions sociales. En 2015, elle crée sa propre structure et présente du bist was du holst au TU et à Sévelin 36, débutant à cette occasion son travail d’association/dissociation corps-voix. Elle présentait sa dernière pièce, Invitation, sorte de récital d’opinions politiques, à l’Arsenic en janvier 2018. Elle revient avec cette nouvelle pièce vers le corps et le mouvement comme centre du travail. Elle est artiste associée à l’Arsenic et bénéficie du programme YAA ! – Young Associated Artist, développé avec Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture. Elle vit et travaille à Lausanne.

  • 2h30
  • A Non-French-speaking friendly
  • F Recommandé aux malentendant·e·s